Mon parcours professionnel

Mon parcours professionnel

Mes années d'étudiante

Passionnée depuis ma plus tendre enfance par les couleurs, je poursuis très logiquement mes études secondaires, vers l’étude de la littérature, de l’histoire de l’art et des Arts Plastiques.

Dans un premier temps, attirée par le monde de la mode, je rentre à la Chambre syndicale de la Haute Couture Parisienne pour devenir styliste, puis je continue ma formation artistique chez Christian Chauveau où j’y étudie le maquillage artistique.

C’est une vraie révélation, j’ai trouvé MON métier.

Mes premiers pas dans ce métier

Fraichement diplômée en maquillage, je commence 2 mois après la fin de mes études, à faire mes armes au sein de l’équipe de Canal +, grâce à l’appui de Jean-Pierre Coffe.

A l’époque, personne ne croit au concept d’une chaîne de télévision privée et payante…La chaîne est ouverte depuis 6 mois, Alain Chabat n’est pas encore celui que l’on connait (il présente la météo), les nuls n’existent pas encore, pas plus que Nulle Part Ailleurs.

Ma toute première émission est enregistrée et justement avec Alain Chabat, qui présente, accompagné de Mr Toscan Du Plantier (Directeur de la Gaumont), les films de la semaine à venir. Elle s’appelle « Prochainement sur Canal Plus ».

Au bout d’un mois, la production me propose de travailler sur l’émission du midi qu’anime Philippe Gildas, celle-ci est en direct, il y a des invités, des urgences à gérer et cette fois ci, nous sommes deux maquilleuses dédiées à cette émission, qui s’appelle « Direct ».

Mes débuts de maquilleuse professionnelle

C’est le début de ma carrière en tant que maquilleuse professionnelle, j’ai 20 ans avec l’air d’en avoir 15.

J’enchaîne très rapidement, sur toutes les grosses émissions de la chaîne, Demain, La grande famille, Nulle part Ailleurs, 4C+, Ca cartoon…etc  

Nous travaillons, généralement à 3 maquilleurs(ses) par grosse émission et tous sont bien plus expérimentés que moi.

Une vraie chance...

Une chance qui me permet de continuer à apprendre mon métier. Et parce que chaque maquilleur est différent dans son approche de ce métier; je passe de longs mois à observer les techniques de chacun.

C’était comme avoir 15 chefs maquilleurs, et contrairement aux chaines public, les maquilleurs engagés travaillaient tous en parallèle, dans la mode sur les gros défilés ou shooting photos, en publicité sur les grosses campagnes publicitaires films/photos, sur les gros clips vidéo du moment et surtout au cinéma sur les longs métrages. 

Triés sur le volet, nous avions une excellente réputation qui faisait que même les grands noms du cinéma ne venaient ni maquillés, ni avec leur maquilleur(se) attitré(ée)… j’ai appris énormément aux contacts des autres.

Forte d'un certain savoir-faire

Durant mes 8 années « Canal + », je vais aussi construire mon carnet d’adresses et des relations professionnelles qui vont me permettre de travailler ailleurs sur de nombreux projets et avec de nouvelles productions (voir CV), jusqu’à mon départ, début 1994 pour les Antilles.

Changement de vie, changement de décor

j’arrive en Guadeloupe, il y a 25 ans, maintenant, pour y rejoindre une partie de ma famille installée depuis quelques années.

Malgré une véritable expérience professionnelle, dont personne ne peut prétendre sur l’île…Personne ne m’attend, et il me faudra presque 2 années pour revivre réellement de mon métier.

Je commence par faire quelques replacements et systématiquement, les productions sont enchantées par mon travail.

Mais sur une île, les gens sont souvent de passage et les locaux prennent du temps à faire rentrer les nouveaux arrivant dans leur base de techniciens.

S’expatrier, c’est prendre le risque de repartir à zéro…

Un peu déstabilisée malgré, 8 ans d'expérience...

Peu habituée à maquiller des peaux noires … Je comprends très vite qu’en appliquant, ce que j’ai appris et ce que je fais depuis des années, cela ne fonctionne pas sur ce type de peau. 

Je précise tout de suite tout le monde: photographe, productions, réalisateurs, mannequins, comédiens(nes)… tous sont contents de mon travail…TOUS sauf moi. Parce que personne ne voit ce que moi, je vois !!!

Pour être honnête, au début,  je me sens un peu perdue, quels produits choisir:

  • Quelles marques?
  • Combien et quelles couleurs de fonds de teint acheter?
  • Quelles textures?
  • Quelles poudres, quelles couleurs ?
  • Blush pareil combien de teintes et lesquelles?
  • Pas mieux côté rouges à lèvres…teintes? textures? 
  • Quand aux yeux ??? associations de couleurs? Textures :Matte, irisée, grasse, nacré ???

Une multitude de questions, auquel personne ne peut me répondre.

Une grosse remise professionnelle en question

Passionnée par mon métier et perfectionniste dans l’âme, je décide de remonter mes manches et de trouver POURQUOI ce que je fais habituellement ne donne pas le résultat que j’espère…

Chaque tournage, chaque shooting photos va alors devenir un terrain d’expérimentations. 

A tâtons, j’essaie d’autres façons de faire, d’autres associations de couleurs, des textures différentes, toutes sortes de fond de teint, de marques de maquillage …Je change de petites choses chaque fois, et j’observe, note et garde tout ce qui me semble intéressant.

La richesse des différences peaux noires & peaux blanches

j’étudie, teste et cherche à comprendre :

  • Les différentes couleurs de peaux et les pigments qui les composent 
  • L ‘influence de la lumière sur chacune quand elles l’absorbent ou la reflètent
  • Quelles textures utiliser en fonction du grain de la peau
  • Comment les couleurs ajoutées interagissent en fonction de la couleur de la peau 
  • Comment maquiller et quelles gammes de couleurs utiliser en fonction du pigment de base et de l’intensité de la couleur de la peau
  • Comment corriger et harmoniser les différentes teintes d’une peau noire ou métissée
  • Comment valoriser les morphologies et les particularités ethniques de la peau noire. 

Le résultats de mes recherches = MA SOLUTION

Durant de longs mois, je continue de tester et chercher jusqu’à trouver mes solutions, et comprendre pourquoi on ne peut maquiller les peaux noires et les peaux blanches de la même manière.

Au fur et à mesure des années, j’affine alors ma pratique du maquillage des peaux noires et métissées.

J’en fait ma force, ma spécificité…Ma spécialité.

Partager ce nouveau savoir-faire

En parallèle des nombreux tournages et shooting photos, de 1999 à 2010, je forme régulièrement, des animatrices en parapharmacie, des

esthéticiennes, les enseignants (CAP/BP) de l’éducation nationale et des écoles privées ainsi que d’autres passionnées de maquillage en Guadeloupe et en Martinique. 

En 2011, je crée ma propre  école de maquillage « Vip Studio de Maquillage ».

Le Livre de Maquillage des peaux noires et métissées

Durant plusieurs années, j’écris aussi très régulièrement (toujours en parallèle de mes activités professionnelles, de nombreux sujets beauté « avant/après pour la presse de la caraïbe.

Ce qui m’amène fin 2009, à partager ce savoir faire en écrivant mon premier livre sur le maquillage des peaux noires et métissées, un ouvrage que je dédis aux femmes qui souhaitent se maquiller dans leur quotidien.

10 années intenses sur de gros tournages...

Ces  10 dernières années, j’ai travaillé essentiellement sur de gros tournages (téléfilms et séries), dont un annuel pendant 7 ans, pour la BBC Death in Paradise où j’ai eu en charge ( de 2010 à 2017) le maquillage et la coiffure du 1er rôle féminin joué 4 ans par Sara Martins puis repris par Joséphine Jobert, ainsi que le 3ème rôle masculin joué par Garry Carr puis, depuis de Toby Bakare.

Plus au moins un voir deux autres téléfilms par an. 

La dernière grosse série sur laquelle, j’ai eu le plaisir de travailler s’appelle « Ils étaient dix » une série d’horreur pour M6, où j’ai eu en charge, aussi les effets spéciaux.

Série de 6 épisodes de 52min réalisée par Pascal Laugier, avec Matilda Lutz, Romane Bohringer, Nassim Lyes Si Ahmed, Manon Azem, Richard Bohringer, Samuel Le Bihan, Guillaume de Tonquédec, Virginie Ledoyen , Marianne Denicourt, Patrick mille, Samir Seghir, Isabelle Candelier, Wendy Nieto, Mathieu Demy…Bientôt visible sur M6. Sortie prochaine début d’année 2020…

Et le dernier téléfilm tourné en Guyane pour M6 aussi, « Meurtre à Cayenne » Réalisée par Marc Barrat avec Philippe Caroit, Nadège Beausson Diagne

Mes cours en ligne prochainement

Depuis 3 ans, je travaille sur un projet de cours en ligne qui me tient particulièrement à cœur.

Toujours avec cette même idée d’échanges et de partage, j’espère pouvoir transmettre au plus grand nombre, toutes les techniques et méthodes sur le maquillage des peaux noires et métissées, issues de mes 25 années d’expérience.

Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet je vous invite à vous inscrire ici.

 

NE PARTEZ PAS SI VITE !

découvrez

le livre de maquillage

des peaux noires et métissées

       Ce que j’ai découvert sur l’art de maquiller les peaux noires ou métissées…Toutes les femmes devraient le savoir pour se mettre en valeur, au quotidien ! 

Passionnée par le maquillage ?

Le Blog

  • Maquillage professionnel
  • Maquiller les peaux noires 
  • Focus sur les tendances maquillage
  • Le guide de la maquilleuse « parfaite »
  • Dis Corinne
 

ne rater aucune publication

inscrivez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, pour vous proposer des publicités ciblées, adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.